Partenaires

CNRS
Logo tutelle Logo tutelle


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Axes transverses > Chimie pour le Vivant > Sujets de Recherche

Sujets de Recherche

par Jean-Marie Nédélec - 2 avril 2010

L’axe Chimie pour le Vivant est un des trois axes thématiques de l’ICCF, il regroupe environ 1/3 des forces vives du laboratoire soit en ETP* : 22.65 permanents (3.9 chercheurs, 12 enseignants chercheurs, 1.75 ingénieurs, 5 BIATOS hors Ingénieurs) et 18.3 non permanents (1 ingénieur, 11.8 doctorants et 5.5 post doc).

Sous l’animation scientifique d’un responsable d’axe, près de 70 personnes de l’ICCF issues de trois équipes de recherche contribuent donc à ce domaine avec comme thématiques principales :

-  la synthèses de molécules bioactives à visée thérapeutique, essentiellement dans le traitement :

  • du cancer : inhibiteurs d’enzymes et de récepteurs à activité biologique , chélates pour l’imagerie et la thérapie et bioconjugués peptidomimétiques
  • de la douleur : approche rationnelle (cible thérapeutique identifiée) et approche traditionnelle (molécules issues de plantes)

-  le développement de procédés d’élaboration et la caractérisation de biomatériaux (polymères, inorganiques et hybrides). Une attention particulière est portée à l’interface matériaux/systèmes biologiques pour des applications diagnostiques et/ou thérapeutiques (nanoparticules fonctionnalisées, assemblages Hydroxydes lamellaires/Enzymes, biocéramiques)

Pour le volet enseignement, l’ICCF s’appuie sur le Master Sciences de la matière (parcours SOB) co-habilité UBP-ENSCCF, le Master Sciences du médicament co-habilité UBP-UdA et le parcours Chimie Organique Fine et Industrielle de l’ENSCCF.

La chimie occupe une position centrale dans les thématiques de l’axe Biologie Technologie Santé, à l’interface avec de nombreuses autres disciplines. Les collaborations en cours sur le site clermontois impliquent notamment en plus de l’ICCF : de nombreux laboratoires de biologie de l’UdA, le Centre d’Investigation Clinique, le GReD, le LPC, l’Institut Pascal et des partenaires industriels nombreux notamment ceux impliqués dans le cluster régional Analgesia Partnership.

Avec un de ses enseignants chercheur membre de l’Institut Universitaire de France, 2 lauréats récents du dispositif régional « nouveau chercheur » et une douzaine de projets ANR en cours dont un programme Jeune Chercheur, l’ICCF a acquis dans ce domaine une reconnaissance régionale, nationale et internationale forte. La structuration du site ne peut que favoriser l’émergence de projets transdisciplinaires où l’ICCF entend maintenir un rôle majeur.