Partenaires

CNRS
Logo tutelle Logo tutelle


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Présentation > Le mot du directeur

Le mot du directeur

Toutes les versions de cet article : English , français

Fabrice LEROUX, Directeur
Directeur de Recherche
(section 15 CNRS)
Laurence HECQUET,
Directrice-adjointe
Professeur
(section 32 CNU)

Pour le contrat 2017-2021, j’ai le plaisir de prendre la direction de l’Institut de Chimie de Clermont-Ferrand (ICCF) avec Laurence Hecquet, qui sera ma directrice-adjointe. L’ICCF, créée en 2012, a pour but de fédérer les activités de recherche en chimie du site avec l’appui de nos trois tutelles le CNRS, l’Université Clermont Auvergne (UCA) et l’école SIGMA Clermont. L’ICCF est structuré en six équipes de recherche avec des spécificités fortes reconnues au niveau national et international dans différents domaines pluridisciplinaires :


- chimie/santé – l’équipe Matériaux Pour la Santé (MPS) avec l’intégration pour ce nouveau contrat de praticiens hospitaliers développe les technologies et matériaux nécessaires pour des besoins cliniques, ceci à travers la reconstruction et ingénierie tissulaire et les interactions contenant/contenu de dispositifs médicaux – l’équipe Chimie Organique et Médicinale (COM) conçoit selon des stratégies synthétiques novatrices ou encore extrait à partir de plantes médicinales des molécules organiques dont les activités biologiques sont évaluées sur de nouvelles cibles thérapeutiques plus particulièrement liées à la douleur et au cancer.

- chimie/biologie - l’équipe Biocatalyse et Métabolisme (BIOMETA) développe des activités originales dans le domaine des transaminases, transcétolases et aldolases pour la synthèse de molécules chirales et dans le domaine du métabolisme microbien concernant la chimie atmosphérique et la biodégradation de contaminants organiques dans les sols.

- chimie/physique - l’équipe Photochimie a une forte expertise dans le domaine de l’étude environnemental des polymères et leur étape de fin de vie et enfin les réactions photochimiques dans le compartiment aquatique - l’équipe Thermodynamique et Interactions Moléculaires (TIM) a des nombreuses spécificités comme l’étude des liquides ioniques comme nouveaux milieux pour la solvatation, les mécanismes de transport de matière et de dissolution comme la cellulose, le captage du CO2 par les alcanolamines et une méthodologie de simulation des interfaces avec des modèles gros grains (mésoscopique)

- chimie des matériaux - l’équipe Matériaux Inorganiques (MI) est reconnue pour ses travaux sur les matériaux fluorés le stockage électrochimique, la nano-structuration des édifices hydroxydes doubles lamellaires en interface de polymère ou en interaction avec des biomolécules, sur les matériaux luminescents comme nano-traceurs pour l’imagerie et pour intégrer des systèmes d’éclairage LED et enfin sur les plasma froid pour le photovoltaïque.

L’ensemble de nos Services Scientifiques et Techniques et Administration de la Recherche (SSTAR) est notre "colonne vertébrale", avec des équipements tout à fait exceptionnels, tels une plate-forme de métabolomique (Metabolic Profiler), un service Diffraction des Rayons X très performants avec l’arrivée programmée d’un appareil de Diffusion des rayons X aux petits angles, un service RMN solide et liquide, etc….

L’émergence de projets transversaux originaux au sein de l’ICCF permet de répondre aux enjeux sociétaux autour de la chimie pour l’environnement, chimie pour le vivant et chimie et matériaux. Pour insuffler davantage d’initiative et de dynamisme, l’ICCF mène une politique d’accompagnement à des projets novateurs (notamment bourse de thèse fléchée). Un fort atout de notre Institut est aussi la possibilité de pouvoir combiner des recherches académiques et des transferts technologiques, l’"ADN" de notre institut, illustré par le Laboratoire Commun de Recherche avec AREVA, la création d’un LaBCOM avec MICHELIN et aussi par de forts liens avec le tissu socio-économique régional (grande région AURA, fortes interactions avec la SATT Grand Centre et pôles de compétitivité) et des contrats avec des grands groupes nationaux et internationaux générateurs de brevets. L’ICCF est donc devenu un interlocuteur incontournable du site clermontois par son rayonnement national et international reposant sur un réseau de collaborations avec plus de 22 pays et à travers 40 accords de conventions garants de l’attractivité de notre Institut.

Enfin, je terminerai ce message en tant que directeur, par un constant « leitmotiv » qui est celui de travailler et partager ensemble pour tout le personnel de l’ICCF et pour toutes les personnes souhaitant rejoindre l’ICCF afin de faire de notre institut un lieu d’excellence de la recherche.

Fabrice LEROUX et Laurence HECQUET, le 23 janvier 2017